Avec les beaux jours, on a envie de profiter du soleil! On s’attarde aux terrasses, on part en balade, on s’occupe du jardin, on se remet au sport. Le soleil est notre ami ! Evidemment sans lui c’est la déprime assurée…En plus, il aide notre corps à se maintenir en bonne santé : quelques minutes au soleil par jour permettent la fabrication de la vitamine D, essentielle pour les os. Mais le soleil est  dangereux, s’en protéger est une question de santé !

Ce qui nous protège le plus des UV, c’est la couche d’ozone puisqu’elle filtre la quantité d’UV reçue au sol. Les trous dans la couche d’ozone ont été à l’origine d’une augmentation des cancers de la peau surtout au niveau des tropiques et des pôles au début des années 2000. En France, c’est surtout une modification des modes de vie (l’augmentation des vacances, des voyages sous des contrées plus lumineuses, des pratiques de sports de plein air, le culte de la peau bronzée) qui est responsable d’une explosion aujourd’hui des cas de mélanomes des gens qui se sont exposés de façon inconsidérée il y a 30,40 ans. Avec ce type de comportements associé au réchauffement climatique, on peut craindre que s’il fait beau plus souvent avec un ciel clair, on s’expose encore plus au soleil et que les risques liés à une exposition excessive au soleil augmentent : d’ici à 2035, le nombre de mélanomes pourrait doubler.

Préservez leur capital soleil…

Les nourrissons ont la peau et les yeux très fragiles : il ne faut pas les exposer pas au soleil ! Pour les enfants plus grands il est important de les protéger et de leur apprendre à se protéger : veillez à limiter les durées d’exposition et évitez de les exposer au soleil entre 12h et 16h. Ils doivent porter un chapeau, des lunettes de soleil avec un filtre anti-UV et des montures enveloppantes ainsi que des vêtements couvrants (légers et de couleurs claires).

… adultes, jamais le midi !

Il est préférable d’éviter l’exposition au soleil quand les rayons sont les plus forts : entre 12h et 16h. Pensez à porter un chapeau et des lunettes de soleil. N’oubliez pas que les vêtements filtrent le soleil et vous protègent de ses rayons.

… de l’eau pour les seniors

Au-delà de 65 ans il est préférable d’éviter l’exposition au soleil. Outre les risques de coups de chaleur et de déshydratation, les capacités de défense du corps contre les rayons du soleil diminuent avec le temps.

Le capital soleil : mythe ou réalité ?

Chaque individu dispose d’un capital solaire déterminé à la naissance et qui permet à chacun de lutter contre une quantité déterminée d’ultraviolets tout au long de sa vie. Lorsque le capital soleil est épuisé, la peau ne peut plus se protéger contre les agressions du soleil, et les cellules endommagées ne peuvent plus être réparées. En dépassant cette limite, on risque de développer des cancers de la peau, de subir un vieillissement cutané précoce et accéléré de la peau.

Quand le soleil nous brûle

Le coup de soleil est l’effet néfaste immédiat le plus fréquent. Douloureux, c’est une brûlure induite par les rayons ultraviolets (UV). La gravité du coup de soleil est fonction du type de peau, de la durée et de l’intensité d’exposition ainsi que de la localisation.
Mais à long terme, l’exposition aux rayons ultraviolets a des effets cumulatifs, ils s’additionnent ou se combinent au fil du temps. Les  dommages à la peau commencent en bas âge et, même s’ils ne sont pas visibles, s’amplifient tout au long de l’existence. Tout le monde peut développer un cancer de la peau.

Vigilance et dépistage…

La détection précoce des cancers de la peau constitue la meilleure chance d’en guérir, en particulier dans le cas des mélanomes cutanés  un mélanome peut être guéri dans plus de 9 cas sur 10 s’il est détecté à un stade précoce de son développement.

>> Surveillez régulièrement votre peau, en particulier si votre niveau de risque de cancer cutané est plus élevé ;
>> Soyez vigilant à tout changement d’aspect de vos grains de beauté et consulter votre médecin traitant, ou un dermatologue*, au moindre doute ;
>> Parlez du dépistage des cancers de la peau avec votre médecin. ….encore plus si vous avez :
• une peau, des cheveux ou des yeux de couleur claire,
• de nombreuses tâches de rousseurs,
• de nombreux grains de beauté (nombre > 40),
• des grains de beauté atypiques,
• passé, ou si vous continuez de longues expositions au soleil (antécédents de brûlure solaire) ou si vous êtes un usager des cabines UV,
• des antécédents personnels ou familiaux de mélanome.
*Des dermatologues volontaires vous reçoivent dans des centres de santé mis à disposition par les mairies et certaines mutuelles.

G

LES DANGERS DU SOLEIL

L’excès de soleil est dangereux pour la peau et les yeux à court terme et à long terme, la liste des pathologies est édifiante :
• coups de soleil • coups de chaleur • réactions allergiques • vieillissement de la peau • cancers cutanés • problèmes de vue : apparition de cataractes et d’atteintes graves de la rétine

Du soleil plein les yeux…. des conséquences irréversibles en seulement 15 secondes

L’observation du soleil sans lunettes solaires peut entraîner • cataracte • DMLA qui est un vieillissement trop rapide de la macula (zone de la rétine) • ophtalmie • beaucoup plus exceptionnel, une tumeur maligne de l’œil.
L’ophtalmie est une brûlure de la cornée par les ultraviolets : c’est un véritable coup de soleil de l’œil. La cataracte est une opacification de tout ou partie du cristallin, elle peut entraîner une cécité totale.

Le Mélanome

• 111e rang des cancers les plus fréquents
• 11 176 nouveaux cas estimés en 2012
• 1 672 décès estimés en 2012
• Taux de survie : 85 % à 5 ans, 80 % à 10 ans.

La Cataracte

• 1ère cause de cécité mondiale
• 20% environ sont liés aux expositions solaires répétées (selon l’OMS)

Le Nord-Ouest plus touché que le Sud !

Contrairement à ce que l’on pense ce ne sont pas les populations des régions les plus ensoleillées qui ont le plus de risque de cancer de la peau ! Au contraire.
Les régions les plus touchées : Bretagne, Basse Normandie, Pays-de-Loire, Aquitaine, Limousin, Auvergne, Alsace, Corse
Les régions les moins touchées : Nord-Pas de Calais, Midi-Pyrénées, Centre.

Bien choisir ses lunettes de soleil

Le choix de lunettes de soleil n’est pas uniquement esthétique: celles-ci doivent avant tout protéger vos yeux des rayonnements UVA et UVB. Pour cela, il faut respecter certains critères (demander conseil à votre opticien*)
• N’acheter que des lunettes estampillées du logo CE qui respectent les normes européennes de sécurité.
• Choisir des verres à protection UV 100% et ne pas négliger la catégorie de protection allant de 0 (n’offrant aucune protection aux UV solaires) à 4 pour faire face à une forte luminosité mais ne permettant pas de conduire (pour la conduite : privilégiez les degrés 2 ou 3).
• Les lunettes de forme enveloppante offrent la meilleure protection car ils évitent aux rayons UV de passer sur le côté.
• Choisir des verres polarisants, de façon à supprimer la réverbération, et donc l’éblouissement.
• Pour une protection totale, choisir des lunettes qui filtrent la lumière bleue.

* voir les centres de santé mutualistes

Source : Bonne Santé Mutualiste n° 73, avril 2016

Share This