Chaque année, environ 300 000 personnes vont aux urgences suite à un accident de… bricolage. Des chutes, coupures, intoxications et brûlures qui, dans la plupart des cas, pourraient être évitées.

Un accident domestique sur quatre se produit dans le garage et le jardin. Au nombre des accidents de bricolage recensés : des chutes d’échelles et d’escabeaux instables, des coupures liées à l’utilisation de scies et de cutter, des accidents suite à des projections de produits chimiques ou à leur inhalation. Ces accidents, qui concernent dans 80 % des cas des hommes plutôt jeunes, résultent le plus souvent d’une mauvaise estimation du danger et à un mauvais équipement.
Les mains et les yeux sont particulièrement touchés, faute de protection. Il faut veiller à s’équiper de gants, masques, lunettes, chaussures de sûreté, casques et protection auditive selon l’activité. Les notices et mode d’emploi rappellent toujours les dangers d’utilisation et les lire permet d’adapter sa conduite et les mesures de sécurité.
Côté équipement, veillez à travailler avec les outils adéquats, en bon état et utilisés dans les conditions préconisées par le fabricant. Les outils électriques doivent être débranchés après utilisation, même si vous devez vous en resservir. Les outils tranchants rangés. Il est d’ailleurs toujours préférable de bricoler dans un endroit dédié, bien rangé, bien éclairé, aéré si vous manipulez des produits chimiques, à  l’écart si vous avez des enfants.
Enfin, pensez à vérifier que la pharmacie familiale est bien équipée en cas de blessure, que vous êtes bien à jour de votre vaccin antitétanique et… à jeun.

5 dangers à repérer

1. La manipulation des appareils électriques (scie, perceuse, tondeuse électrique, etc.) avant leur arrêt complet ;
2. L’utilisation d’appareils électriques à proximité de point d’eau, des scies à proximité de fi ls électriques ;
3. L’utilisation d’échelles et escabeaux mal calés ou sans point d’appui ;
4. Le travail sur un plan instable ou sur un objet non maintenu par un étau (risque de dérapage) ;
5. Le travail à proximité de récipients de produits chimiques laissés ouverts (risque de renversement) ou mal refermés (risque d’intoxication par les vapeurs).

Source : Bonne Santé Mutualiste n° 58, juillet 2012

 

Share This