Une étude publiée dans The Lancet montre que l’indice de survie 5 ans après le dépistage d’un cancer du sein est passé de 53 % au début des années 1970 à 87 % en 2010-2011. L’indice de survie à 10 ans est passé de 40 % à 78 %. Quant aux hommes atteints d’un cancer de la prostate, leur indice de survie s’améliore également puisqu’il passe de 37 % et 25 % à 5 et 10 ans respectivement il y a  40 ans à 85 % et 84 % pour les tumeurs diagnostiquées en 2010-2011. Aujourd’hui, le taux moyen de survie, tout type de cancer confondu, est de 50 % dix ans après le début de la maladie. Il y a 40 ans, on atteignait ce taux seulement un an après le  diagnostic…Les progrès de la médecine ont donc permis de gagner neuf années de survie.

 

Source : Bonne Santé Mutualiste n° 68, janvier 2015
Share This