Après un été à rester enfermé dans ta chambre devant les jeux vidéo sans avoir vu le soleil, il va falloir sortir de ton antre pour étudier…
et décrocher un peu de ton écran, d’autant que tu n’es pas le seul à être accro…La preuve par A + B, pour ta santé !

Les jeux vidéo touchent toutes les catégories d’âge, mais ce sont les ados qui y jouent le plus. Que ce soit sur ordinateur, sur console ou sur téléphone, plus de 96% des 10-14 ans déclarent avoir joué aux jeux vidéo dans les 6 derniers mois.

Les jeux vidéo, un danger ?

Oui et non ! Utilisés raisonnablement, ils présentent certains avantages non négligeables, à la fois pour ta santé et ton cerveau. Ils font travailler ton orientation spatiale, ta mémoire, ton esprit tactique quand tu mets en place des stratégies élaborées… Ils développent aussi ta concentration : si tu peux rester scotché à ta manette pendant plusieurs heures, tu auras moins de difficultés à subir les longues  tournées de cours.
Enfin, le mythe du no-life s’écroule un peu car les jeux vidéo permettent de développer des aptitudes sociales, la coopération et  l’entraide, notamment avec les jeux en ligne multi-joueurs, les MMORPG, tel Word of Warcraft, où il s’agit de jouer en équipe.

Mais attention à l’isolement !

Il est très facile de tomber dans l’excès avec les jeux vidéo. Si ta vie te semble un peu pesante, ils peuvent devenir un refuge pour toi et poser un véritable problème social et médical. Si tes résultats scolaires baissent, si tu as de moins en moins d’amis et que les relations avec tes parents sont tendues, si tu penses tout le temps à ton jeu préféré, il faut que tu tires toi-même la sonnette d’alarme, en sortant un peu prendre l’air.

N’oublie pas ta santé !

Outre l’isolement, les jeux vidéo peuvent vraiment avoir des conséquences sur ton corps et donc ta santé. Ta position et les gestes répétitifs que tu effectues lorsque tu joues aux jeux vidéo te sont néfastes. Eh oui, entre les tendinites du pouce qui surviennent avec une utilisation prolongée des manettes, les maux de dos, dus à ta posture, tes muscles et ton squelette en prennent un sacré coup. Sans  parler de tes yeux, si près de l’écran, qui subissent la lumière bleue qui dégrade la rétines et perturbe ton sommeil. Pour pallier ces problèmes, plusieurs solutions : sortir et passer moins de temps devant ta console. Prendre l’air, faire du sport, voir des copains, se balader à pied ou en vélo compensent la quasi immobilité. Mais il y a aussi des solutions plus originales, comme par exemple s’asseoir sur un gros ballon de Pilate, instable, qui te forcera à te tenir droit et améliorera ta posture, pour éviter de plus tard souffrir du dos.

LES JEUX VIDÉO RENDENT-ILS PLUS VIOLENT ?

Les jeux vidéo violents sont souvent diabolisés dans les médias et par les parents pour leur éventuelle dangerosité sur le comportement de leurs utilisateurs. Alors, vrai ou faux ?
Une étude menée à l’Université de Grenoble Alpes, montre que les jeux vidéo violents augmentent le stress de joueurs. En effet, on note une augmentation de 15% des comportements agressifs après avoir joué 20 minutes à des jeux vidéo violents. « 15%, cela peut sembler peu, mais à l’échelle des millions de joueurs (35 millions actuellement en France), cela modifie quand même quelque chose dans la société », selon Laurent Bègue, professeur de psychologie sociale qui a dirigé cette étude.

Source : Bonne Santé N°79, octobre 2017

Share This