On estime que d’ici 2050, plus de 900 millions de personnes – soit une personne sur 10 souffriront de déficience auditive incapacitante, selon l’Organisation Mondiale de la Santé.

La perte auditive faible toucherait 65% des malentendants, 30% seraient atteints moyennement et seulement 5% pour une surdité sévère et profonde. Un tiers seulement des personnes est âgé de plus de 60 ans, et la majorité est soit en âge de travailler soit encore en scolarité. En effet de plus en plus de jeunes sont touchés par une surdité précoce due essentiellement à l’écoute de la musique à des niveaux sonores trop élevés.
Par ailleurs, la perte auditive est souvent graduelle et s’installe doucement, en conséquence (outre le renoncement aux soins) les malentendants attendent en moyenne une décennie avant de tenter de se soigner. Aujourd’hui seulement une personne  malentendante sur cinq seulement utilise un appareillage auditif.

Sources : OMS, Bonne Santé Mutualiste n° 65

Share This