Lorsque l’on fait du sport, on observe une augmentation de nos globules rouges. Celle-ci améliore l’oxygénation cellulaire, bénéfique non seulement pour l’appareil cardio vasculaire mais aussi pour nos neurones.

Ceci explique sans doute une étude récemment publiée dans le British Journal of Sports Medecine qui démontre que l’activité physique régulière améliore les résultats scolaires chez les adolescents. Les chercheurs ont constaté une corrélation entre la quantité de sport et les notes. Selon une autre étude, « Be smart, exercice your heart : exercice effects on brain and cognition », l’exercice physique active notre métabolisme et entraîne une hausse des hormones de croissance et des neurotransmetteurs comme la dopamine, la sérotine, la mélatonine. Toutes ces substances consolident nos capacités cognitives, raisonnement, concentration, mémoire. Aussi le sport est-il recommandé pour lutter contre le vieillissement cognitif, pour maintenir notre plasticité cérébrale. Ceci dit, faire un jogging ne dispense pas de faire travailler sa tête…

 

Source : Bonne Santé Mutualiste n° 64, Janvier 2014
Share This