80% de la population souffre ou va soužffrir de mal de dos au moins une fois dans sa vie. Pour 10% d’entre eux, cela est même invalidant. La douleur est majoritairement le résultat d’une mauvaise position, souvent au travail. Motif de consultation le plus courant, il représente une cause importante de handicaps plus ou moins sévères.

Légère, intense, persistante, passagère, lancinante, insoutenable… les douleurs dorsales agissent comme une alarme pour signifier que quelque chose d’anormal se produit dans l’organisme. Lombalgies, lumbago, arthrose, hernie discale, sciatique… les problèmes de dos peuvent prendre plusieurs formes, mais que la douleur siège dans le bas du dos, dans le cou ou dans le milieu du dos, le mécanisme est identique. A l’origine, il y a le plus souvent une lésion anatomique provoquée ou aggravée par le port de charges trop lourdes ou la répétition de gestes.

Protéger son dos, de bonnes habitudes au quotidien

Dans tous les cas, la prévention est essentielle. Il est nécessaire d’adopter, dans toutes les tâches de la vie quotidienne, des postures adaptées : plier les genoux pour ramasser quelque chose, ne pas porter ses sacs de courses à bout de bras mais bien serrés contre soi, que l’on soit assis dans sa voiture, dans les transports en commun ou au bureau, il faut veiller à être bien installé au fond du siège et à avoir les pieds bien à plat, par terre. Et aussi surveiller son poids et apprendre à se relaxer. Afin de prévenir le mal de dos, il est aussi nécessaire de renforcer sa masse musculaire. La sédentarité est un facteur de risque du mal de dos. Bouger, monter les escaliers à pied, marcher 30 minutes par jour… sont des petits gestes au quotidien qui peuvent permettre de l’éviter. Faire du sport, au minimum deux fois par semaine. La natation est un des sports les plus indiqués car elle permet de développer la musculature dorsale.

Source : Bonne Santé Mutualiste n° 80, janvier 2018

 

QUEL MASSAGE CHOISIR ?

Thaïlandais, Indien, Chinois ou Californien, ces massages sont capables de vous faire du bien là où ça fait mal. À vous de choisir le massage qu’il vous faut.
Vaincre la fatigue et recharger les batteries avec un massage thaïlandais.
Évacuer le stress avec un massage californien.
Lutter contre les insomnies avec un massage ayurvédique.
Soulager le mal de dos, grâce aux étirements d’un massage chinois.

Share This