À l’heure où une chaîne de restauration rapide vient d’annoncer le déploiement dans tous ses restaurants de “drinkspot” permettant à ses clients de se resservir sans limite en cola, thé glacé, limonade, il est bon de se rappeler que les sodas contiennent jusqu’à 20 morceaux de sucre par litre ! Soit 6 morceaux par canette… Eau secours !

Alors, 20 morceaux de sucre par litre, qu’est-ce que ça peut faire ? D’abord, très clairement, grossir. Les sodas sont depuis longtemps déjà aux États-Unis incriminés dans l’accroissement du taux d’obésité de la population. Pourquoi ? D’abord parce que comme les sodas ne désaltèrent pas, plus on en boit, plus on a soif, plus on consomme de sucre, du sucre qui apporte des calories inutiles (et zéro nutriment) et qui déséquilibre toute l’alimentation. Tout ce sucre, en provoquant des pics d’insuline, perturbe les sensations de faim et de satiété… Mais la liste ne s’arrête pas là.

Récapitulons :
1 Les sodas perturbent le métabolisme : l’organisme, avec tout ce sucre, ne parvient plus à brûler les graisses. Donc, ça fait grossir et ça favorise les troubles de l’alimentation.
2 Les sodas entraînent une augmentation de 20 % du risque de déclarer un diabète type 2 : une étude menée à l’échelle de huit pays européens a montré que la consommation quotidienne de sodas entraîne une augmentation de 20 % du risque de déclarer un diabète type 2.
3 Les sodas augmentent le risque de cancer : parce qu’ils peuvent contenir des substances cancérigènes. Ceux à base de cola contiennent par exemple les colorants E150d et E150c, classés potentiellement cancérigènes. Aussi, parce que les bulles, en distendant l’estomac, favorisent les remontées acides et seraient ainsi en cause dans l’augmentation des cancers de l’œsophage… Ah, et n’oublions pas, bien sûr, que les sodas donnent des caries… Mais ça, c’est presque un détail du coup…

MOTS CLÉS //

INSULINE :
C’est une hormone produite par le pancréas afin de maintenir une concentration constante de glucose dans le sang. Elle permet l’absorption du glucose par les cellules musculaires.
DIABÈTE :
Maladie chronique dans laquelle le pancréas ne sécrète pas assez d’insuline ou bien dans laquelle l’organisme utilise mal l’insuline de sorte que le taux de sucre dans le sang est anormalement élevé, avec des conséquences graves : maladies cardio-vasculaires, lésions des reins, des yeux.

Source : Bonne Santé Mutualiste n° 67, octobre 2014
Share This