De récentes études montrent que la pratique régulière d’un sport permet d’améliorer considérablement sa santé. L’OMS (Organisation mondiale de la santé) préconise pour les adultes et les personnes âgées, 2h30 de sport par semaine. Reste à savoir pour chaque type de personnes quel sport est le mieux adapté…

Comme à chaque rentrée, des bonnes résolutions plein la tête, on se rue tous sur les salles de sport ou les associations sportives pour pratiquer une nouvelle discipline. Mais attention ! Mieux vaut s’engager dans des disciplines accessibles, en fonction de vos capacités, de votre tempérament et de votre morphologie, plutôt que de faire un sport qui ne vous convient pas et qui finira par vous dégoûter de la pratique sportive en général.

Les questions à se poser

La pratique sportive doit rester avant tout un plaisir, une activité qui vous correspond vraiment, ou bien le risque est qu’elle devienne une contrainte !
Alors avant de s’inscrire et de commencer un sport, il convient de se poser un certain nombre de questions :

  • En tout premier lieu, quels sont vos objectifs ? S’agit-il de perdre du poids ou de vous maintenir en forme ? Selon vos objectifs, le sport qu’il vous faut ne sera pas le même.
  • Sport individuel ou en équipe ? Cela dépend de votre caractère et de vos envies.
    En extérieur ou en intérieur ? Si vous n’êtes pas sûr d’avoir la motivation de sortir faire du sport par mauvais temps, préférez les sports en salle !
  • La discipline que vous avez choisie est-elle adaptée à vous, à votre âge, à votre morphologie ?
  • Ce sport n’est-il pas trop onéreux ? Certaines disciplines coûtent cher, en licence et en matériel. Avant de se lancer, mieux vaut calculer votre budget pour ne pas avoir de mauvaises surprises.
  • Où en êtes-vous de votre pratique sportive ? Faire le point sur la fréquence actuelle de vos séances vous permettra de choisir le sport qu’il vous faut en tenant compte de son intensité et de vos capacités.

Un sport adapté

Il est important de ne pas se tromper de pratique sportive, surtout quand on n’a plus 20 ou 30 ans, âges où le panel des sports qui s’offrent à vous est plus important.
À partir de 40 ans, avant de se tourner vers un sport où l’endurance sera plus usitée que la force, mieux vaut au préalable passer un test d’effort et un électrocardiogramme. La randonnée, la natation, la course à pied sont donc faits pour vous !
Les plus de 55 ans choisiront de préférence des sports d’endurance plus doux, comme la marche nordique, le yoga ou encore la gym.
Enfin, les plus de 65 ans devront y aller progressivement. À vous le vélo, la natation et la gym douce !

Et la morphologie dans tout ça ?

Selon le docteur Jean-Marc Sène, médecin du sport, il n’est pas obligatoire de choisir un sport selon sa morphologie, « mais en choisissant un sport adapté, on progressera naturellement et donc on prendra plus de plaisir ». Ainsi si vous êtes en surpoids, mieux vaut choisir un sport cardio “en décharge”, comme la natation ou le vélo, qui protégera vos articulations. Si vous êtes grand et carré, testez les sports de combat, totalement adaptés à votre solide constitution. Dans tous les cas et à tous les âges, il est conseillé de consulter votre médecin et ce, afin de mettre les meilleurs chances de votre côté et tenir vos bonnes résolutions sportives !

LE SPORT SUR ORDONNANCE

Cela fait plus d’un an et demi que le décret du sport sur ordonnance a été voté par l’Assemblée nationale. Il permet au médecin traitant de prescrire une activité physique aux patients atteints d’une ALD (affection longue durée), pour atténuer les douleurs, aider à la rémission et favoriser la guérison. Mais le dispositif patine, et pour cause, aucun financement n’est prévu. Pour pallier ce vide, certaines mutuelles ont pris le relais, mais cela pèse sur leur budget. En attendant, le dispositif existe chez nos voisins suédois et anglais et marche plutôt bien.

SPORT INDIVIDUEL OU COLLECTIF ?

Les sports individuels ne sont pas réservés qu’aux grands timides ! Le choix d’un sport individuel ou collectif dépend avant tout de sa personnalité et de son caractère. Pour autant, chaque type a des bienfaits pour votre santé et votre équilibre. Et, cerise sur le gâteau, certains sports regroupent à la fois l’aspect individuel et collectif. C’est le cas du tennis, du cyclisme ou de l’athlétisme. Alors, vous avez fait votre choix ?

 

Source : Bonne Santé Mutualiste n°83, novembre 2018

Share This